Accueil Le projet Le Bateau Enfants Carnet de route Liens Images
 

                                                         Avant                                                                         Après

                       

Carnet de Voyage

 

Le 15 Novembre    : Notre drapeau bahamien (le maritime est un peu différent du national) n'a pas très fière allure devant ce peu de vent. Depuis West end, nos escales ne furent pas très palpitantes, à part le fait de naviguer sur 2m d'eau limpide, où chaque ridule de sable est visible. Ce n'est qu'une dizaine de miles avant Elbow cay(Abaco)que nos yeux reprirent espoir! Les arbres se hissaient un peu plus haut, les plages s'étaient poudrées d'un blanc lumineux, et la mer arborait son bleu turquoise....Hope town est une baie protégée, surplombée par son phare(1864) qui chaque soir est allumé manuellement par un monsieur bien tranquille. Plusieurs mooring  (dont les prix ont grimpés à 20$)sont disponibles dans cette baie fermée. Le long du petit chemin bétonné, école, église, poste, dépanneur, et un petit centre de plongée.   

                                                                    

                          

                                                                             Intérieur du phare...  

Le 17 Novembre : Un brin de navigation(15nm) nous mène à Little Harbor. La baie est  charmante mais étroite, et le pub à Peter au pied de la plage y ajoute sa note rhumée . Une dizaine de mouillages sont disponibles(15$).Visite intéressante de la fonderie(où ils utilisent la technique de la cire fondue pour créer des bronzes)ouverte par Rodolph Johnson, un artiste des années 70 et reprise depuis par son assistant .

                                                    

Le 19 Novembre : En route vers Port Royal(53nm), deuxième visite des dauphins. Sous nos coques, 4000m et le bleu profond de l'océan . Les côtes d'Eleuthera sont un peu tristounettes. La baie fermée de Port royal est désertique(plus pour longtemps!).En face du mouillage(sable et algue),une maison en ruine (dont les murs semblaient entretenus), avait un air de décor d'Indiana Jones (sans les singes).

                                                                                                           

Le 20, 21 et 22 Novembre :Une dépression s'annonçant pour le 21, nous avons continué vers le sud de l'île .Deux Barracudas péchés. Mer turquoise. Après 9h de navigation, nous entrons à Cap Eleuthera, une marina dévastée, en cours de reconstruction... Le paysage n'invitait en rien nos appareils photo, mais c'est là que nos premières noix de coco furent décortiquées, bues et mangées!Les quais étant mal abrités ce fut trois journées bien ballottées, et tellement que l'école se fit sur le dur!

                                             

Le 23, 24  Novembre: Le Nord Est s'étant installé plus longtemps que prévu, ce fut une nuit de plus dans notre superbe marina !En fait notre séjour aura durée le temps d'une pose de toit sur deux condos...Départ vers Highbourn Cay sous voile, exalté par un résidu de Nord Est. Le pain au four, hublots fermés, 4h30 plus tard, nous plongions dans les eaux des Exumas! Un peu plus de relief, d'arbre, de plage, et de requins...comme le requin citron(inoffensif), et 3 requins nourrices à l'entrée de la marina( dépanneur bien fourni, à prix "bahamien"!).

                                               

Le 25 Novembre : Pour l'anniversaire de Claire et de Laura nous mettons les voiles vers l'île de Norman Cay, ancien repère de trafiquant; notre premier lagon où un vieux DC3 gît par 3m de fond. Le rythme de vie ralentit tranquillement. Les enfants prennent soin de limiter leur consommation d'eau et de lumière. Yann s'est résolu à nager autour du bateau mettant ainsi toute son imagination au placard. Première plongée sur épave. Une troupe de sergent major (les jaunes rayés noir) m'accompagne pour une visite guidée. Le dessalinisateur nous offre tous les deux jours un "cru Aupaluk" de premier choix.

                                       

Le 26   Novembre : WardericksWell Cay : parc national...interdit de pêcher! Les poissons nous narguent autour du bateau. Le baracuda du coin mesure 4ft(1m50), et il parait que quelques requins citrons(les gentils!) rodent dans les parages. Sur l'île plusieurs sentiers, de petits palmiers, des trous "cracheursd'air", des oiseaux, des lézards, peu de coquillage, et la suite à découvrir. A l'acceuil, des films à louer, des livres, et Internet disponible(10$).

                                                 

Le 27, 28 et 29 novembre : Ma foi, on est pas mal ici! Dehors le vent continu de s'égosiller à 20kt et plus. Dessous les poissons(des bons a manger..)viennent de nuit comme de jour participer à la vaisselle. A coté, une belle patate de corail offre gîte et couvert à de nombreux locataires dont les faces nous sont de plus en plus familières. Le soir, pendant que franckie s'arrache les ongles à mettre le site web à jour (du haut de la cabane),petit moment de lecture, tranquille....... ...jusqu'à ce que les moustiques lancent l'attaque. Demain, c'est juré on sort les planche.

                                   

Le 29 et 30 Novembre : Toujours un bon vent d'Est 25kt, les planches sont sorties de leurs housses humides... La présence de hauts fonds et le peu de bateau au mouillage rend le lieu propice à la glisse.