En ligne, un nouveau résume de livre : Winnetou

                A Petit Couli

A Petit Couli, village à 150km au nord de Nouméa, nous avons discuté avec le chef de la tribu. Sa case est un lieu de rassemblement pour les habitants de la tribu. Il nous explique les croyances , la construction de la case et tout ce qui s’y rattache.

 

                                                I. la coutume   

 

Lorsque  nous arrivons dans un village kanak, nous devons faire la coutume. C'est-à-dire, donner quelque chose au chef. Ce qu’ils apprécient sont surtout le manou (morceau de tissu). Quelques  francs pacifiques, en billet, sont appréciés. Il y a des chefs qui aiment  qu’on leurs offrent du tabac, mais pas toujours.

  Nous avons donc commencer la visite par faire  la coutume. On lui a offert du manou et des billets. Mais pas de tabac, car c’est mauvais pour la santé , dit maman, et  que , de toute façon, le chef que nous avons vu ne fume pas.

 

                                                     II. une aire aménagée

On ne dirait pas, mais la case principale de petit couli possède une aire aménagée, borde tout autour de pins colonnaires. Cette aire sert de  1, de terrain, et 2, quand il y a des  réunions, seuls les hommes y sont convies, tandis que femmes et enfants attendent la réponse dans l’aire aménagé, et attendent sur des nattes  tressées. Pour ce réconcilier,  par exemple, les hommes détermines s’échange  de la monnaie kanak.

 

                                

                       III. Le baton incliné

 ceci est un symbole qui rappelle le respect envers les uns et autres. Pour un exemple, quand tous les habitants de la tribu s’y rassemblent  après une dispute( pour faire la paix, après  l’entretien dans la case), et si une personne a envie d’aller au toilettes , cette personne doit ce baisser , quand elle passe devant les autres.

 

 

                                                     IV. Le pin colonnaire et le cocotier

 

 Le pin colonnaire représente l’homme.

 L’autre a coté , le cocotier, représente quant a lui,la femme. Ses palmes peuvent se transformés en panier pour transporter les taros, les légumes, les poissons, les fruits et ou encore des bébés!

Les femmes tressent avec ses palmes de jolis chapeaux , ou des costumes avec les coco et la palme.

 Alors, quand les deux arbres sont présents dans la tribu, cela veut dire qu’il y a au moins une famille dans la tribu.

 

 

                                               V- La flèche fraitière

 

 La flèche fraitière est la sculpture en bois au haut de la case. Elle représente quelque chose qui varie selon les tribus. Voici la définition de celle-ci.

 

Les coquillages au sommet représentent les familles qui peuplent ce village.

  La moitie de losange blanc qui pointe vers le  haut se dit être l’air, le ciel, etc.

Celui du milieu symbolise la terre.

Celui du bas représente l’eau.

 

Les  flèches fraitieres ne sont pas toutes semblables, mais ont toutes un point commun, elles représentent quelque chose et sont au haut de la case.

 

                                                    VII- La construction de la case   .

 

L’intérieur est sombre, mais un peu de lumière pénètre , assez pour voir ce que l’on fait. Le sol est recouvert de sable, et au milieu se tient un endroit pour faire du feu. C’est assez assez grand, mais pas comme une maison. Dans la case il y a plus de détails, mais je ne m’en souviens pas trop…pas assez pour le décrire.

 

                                                            Conclusion

La culture kanak est toute une histoire, je vous en ai raconté une partie, mais la suite est dans les tribus. Leurs savoirs  viennent d’une très ancienne génération, mais nous ne le savons pas. Maintenant, dans les tribus, les habitants construisent  leurs  cases   en solide. La monnaie kanak et parfois en plastique, sûrement pour se donner moins de mal a aller chercher le matériel pour. Mais la tradition est toujours afflichée sur la grande case. Voila ce que j’avais à  dire sur cette tribu....

 

 

                           

 

 

  Page de Claire

            ...

 

                                                             

 

  

 

 

 

 

                                                      

 

 

 

 

 

                      

      Accueil Le projet Le Bateau Enfants Carnet de route Liens Images

                                                                                                                                                               

                                                                                                                                                                    Née le 25  Novembre 1996,   Lasalle, (Québec)